Qui suis-je ?

Bienvenue dans l’univers d’une passionnée de tricot, de belles laines et de couture.

Le tricot et la laine

Depuis presque 3 ans, je suis passionnée par tout ce qui touche à la laine. J’ai commencé par apprendre le crochet. Je me suis régalée à crocheter pendant environ un an. Jusqu’à ce que je découvre le tricot. Je suis tombé sur un KAL qui commençait le jour même en me baladant sur Instagram. Le KAL proposait de tricoter le célèbre Color Affection de Veera Välimaki. J’ai tricoté ce châle en 7 jours. Cela m’a permis de découvrir Ravelry. Depuis, je n’ai plus lâché les aiguilles. J’ai commencé par tricoter des laines teintes de manière industrielle et principalement de la marque Drops. Cela a durer environ 2 mois ; jusqu’à ce que je cède aux laines teintes à la main sur lesquelles je bavais (littéralement) en les voyant passer sur Instagram. Depuis, je m’éclate avec ces si jolies laines et mon stash commence à déborder (littéralement aussi : Mes écheveaux tombent de l’étagère lorsque j’ouvre mon placard). Au niveau du matériel, j’utilise un kit d’aiguilles Addi Click interchangeables offert par mon chéri pour le Noël 2015. J’en suis extrêmement satisfaite. Je l’ai complété avec quelques tailles d’aiguilles que j’utilise beaucoup (3,5 ; 43,75 et 4) dans la gamme Addi Lace. J’avoue que pour les plus petites tailles d’aiguilles (jusqu’au 4 je dirai), je préfère les Lace parce qu’elles sont davantage pointues. Toutefois, cela ne me dérange absolument pas de tricoter avec des aiguilles moins pointues dès que je passe à de la laine DK.
Je tiens à préciser que j’ai appris le tricot uniquement en autodidacte sur Internet et Youtube.

Ce que j’aime dans le tricot

  • De pouvoir pratiquer cette activité confortablement installée dans mon canapé devant une bonne série. Avec le temps, je ne peux plus regarder la télévision sans tricoter. J’aurai l’impression de perdre mon temps.
  • De me confectionner mes propres pulls, gilets et châles. J’aime ne pas porter les mêmes vêtements que tout le monde mais j’aime suivre la mode. Le tricot remplit parfaitement cet objectif.
  • L’acte de tricoter, qui est relaxant. On parle de tricothérapie, ce n’est pas pour rien.
  • Le rythme donné par différents points. Dans le tricot, on ne s’ennuie jamais, on compte, on fait des diminutions, des augmentations, des jetés, etc.
  • Le plaisir de toucher de belles laines, avec de jolies couleurs et matières.
  • Que le tricot soit une activité nomade et qui nécessite peu de matériel. J’emmène mon tricot partout. Mon ouvrage du moment tient toujours dans un tote bag et le matériel tient dans une petite trousse que je glisse dans le tote bag.

 

La couture

Pourquoi un blog ?

C’est vrai qu’à l’heure actuelle, les blogs sont de plus en plus abandonnés au profit des réseaux sociaux ou encore des podcasts. Pour ma part, je trouve cela complémentaire. Les réseaux sociaux et les podcasts permettent d’échanger et de communiquer avec des passionné(e)s mais aussi de montrer ses créations ou réalisations. Le blog permet de développer davantage sur la-dit création ou réalisation (expliquer son histoire, le processus de création ou de réalisation, dire si l’on en est satisfait, etc.) et de laisser une trace. Depuis quelques années, j’ai toujours eu des blogs. C’est vrai que je n’ai pas toujours eu le temps de les alimenter régulièrement. Et puis, finalement, mes passions ont changé. J’ai donc fermé les-dits blogs. Mais, actuellement, je pense (suis sure) que ces deux passions vont perdurées.